Site icon Le Journal de l'Afrique

Coupe du monde 2022 : le Sénégal domine, la Libye s’envole

Pour le début des matches de qualification pour la Coupe du monde 2022, le Sénégal a disposé du Togo et la Libye s’est imposée face au Gabon. Le Mali et l’Egypte ont également marqué leurs trois premiers points.

Alors que le dernier match de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations a eu lieu il y a quelques semaines, les sélections africaines retournent déjà sur les terrains pour tenter de s’octroyer l’une des cinq places qualificatives réservées au continent pour le prochain Mondial, qui se déroulera au Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022.

Jusqu’au 7 septembre prochain, les 40 sélections africaines concernées s’affronteront pendant les deux premières journées de poules. Hier, six matches ont eu lieu, et les surprises ne manquent pas. Si les deux premières rencontres se sont terminées sur un score nul, ce statu quo a le goût de la victoire pour la Centrafrique et la Guinée-Bissau, qui ont respectivement tenu tête au Cap-Vert et à la Guinée.

Victoire logique du Sénégal

Pas de faux-pas pour le Sénégal, avec une victoire très facile contre le Togo. Malgré une première mi-temps marquée par de nombreuses occasions ratées, les hommes de Paulo Duarte ont mis la pression très tôt pendant la seconde période. Dix minutes après la reprise, le numéro 10 des Lions, Sadio Mané, a ouvert le bal après un beau une-deux avec Boulaye Dia. A neuf minutes de la fin du temps réglementaire, c’est Abou Diallo qui a trouvé la faille avec une jolie demi-volée. Un magnifique premier but en sélection pour le défenseur du PSG.

Lors du quatrième match de cette première journée, le Gabon a déçu. Les Panthères ont pourtant rapidement ouvert la marque et semblaient bien partis pour se défaire de la Libye, qui jouait à domicile à Benghazi. Mais à la demi-heure de jeu, le capitaine libyen, Ali Salama, a égalisé d’une belle tête. Et c’est l’autre défenseur central, Sanad Al Warfali, qui a parachevé la victoire libyen, lui aussi de la tête. Les Libyens ont bien maîtrisé le match. Dissipés, les joueurs du Gabon regretteront les discussions incessantes avec l’arbitre et les espaces laissés par une défense qui n’a rien pu faire face aux longs ballons libyens.

Mali, Egypte et Rwanda : déception à tous les étages

La première journée s’est achevée avec les deux matches les plus prometteurs. Tout d’abord, le Mali a réussi à arracher une victoire au Rwanda, même si cela s’est fait dans la douleur. Néanmoins, les Rwandais, qui ont décidé de jouer crânement leur chance, avec sept joueurs évoluant en Europe, ont semblé impuissants face à des Maliens maladroits, qui auraient mérité de gagner sur un score plus large.

L’Egypte, largement favorite contre l’Angola, a eu quant à elle beaucoup de peine à garder l’avantage acquis dès la 5e minute sur penalty. Les Pharaons, privés de Salah et Elneny, retenus en Angleterre par leurs clubs, n’ont pas vraiment brillé.

Ce jeudi, d’autres équipes entreront en compétition : la RDC, le Maroc et l’Algérie entrent en lice avec, en ligne de mire, une place pour la Coupe du monde 2022.

Quitter la version mobile