Site icon Le Journal de l'Afrique

La CAN 2023 repoussée de six mois

Initialement prévue pour juin 2023, la Coupe d’Afrique des nations de football se jouera à partir de janvier 2024. La raison ? La saison des pluies en Côte d’Ivoire, le pays hôte, qui risquait de perturber la compétition.

C’est officiel. A l’issue de la réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) au Maroc ce dimanche 3 juillet, la date de la CAN 2023 a été décalée de 6 mois. La compétition devait se tenir en Côte d’Ivoire entre le 23 juin et le 23 juillet de l’année prochaine.

Toutefois, les pluies diluviennes ont empêché la tenue de plusieurs matches de football en Côte d’Ivoire ces derniers jours. Ce qui a porté l’attention de la CAF : la prochaine CAN devait avoir lieu lors de la prochaine saison des pluies, il fallait donc s’attendre à des déluges lors des rencontres.

Afin d’éviter que la météo n’affecte le déroulement de la compétition, donc, le président de la CAF Patrice Motsepe a annoncé que la CAN 2023 aurait lieu « en janvier et février 2024 ».

Un report qui fait plaisir à tout le monde

Les reports ou les changements de pays hôte sont désormais la norme pour la CAN. La CAN 2013 (Libye) a finalement eu lieu en Afrique du Sud. En 2015, la Guinée équatoriale avait organisé la CAN à la place du Maroc. Quatre ans plus tard, le Cameroun avait laissé sa CAN à l’Egypte. Et en raison de problèmes d’organisation, le Cameroun n’a pu tenir la CAN 2021 qu’en 2022.

La Côte d’Ivoire n’échappe donc pas à la règle. Mais ce retard de six mois devrait également jouer en la faveur du pays des éléphants, permettant la fin de rénovation des quatre stades qui sont encore en chantier plus tranquillement.

Le report de la CAN 2023 permettra aussi aux équipes participant aux quatre dernières journées des éliminatoires de demander une trêve à la CAF. En effet, si la Tunisie, le Maroc et le Ghana ne disputent plus de matches d’éliminatoires avant mars prochain, le Cameroun et le Sénégal, les deux autres sélections africaines qualifiées au Mondial pourront retarder leurs matches de septembre 2022. Cela permettrait pour les Lions indomptables et les Lions de la Téranga de programmer des matches amicaux afin de se préparer au Mondial de Qatar. Ce dernier commence le 21 novembre.

Motsepe à Rabat pour la CAN féminine 2022

L’annonce du report de la CAN 2023 a eu lieu lors d’une conférence de presse à Rabat, la capitale marocaine. Les responsables de la CAF y sont présents à l’occasion de la CAN 2022 féminine, qui a démarré samedi et se poursuivra jusqu’au 23 juillet.

Lors du match d’ouverture, le Maroc a remporté la victoire contre le Burkina Faso. Ce dimanche, le Sénégal, le Cameroun et la Tunisie affrontent respectivement l’Ouganda, la Zambie et le Togo.

Les Super Falcons du Nigéria affronteront, quant à elles, l’Afrique du Sud lundi 4 juillet. Pour rappel, l’équipe féminine du Nigéria est non seulement la teneuse de titre, mais a également remporté 11 sur 13 des CAN féminines.

Quitter la version mobile