Site icon Le Journal de l'Afrique

Classement FIFA : quelles sont les surprises et les déceptions africaines ?

classement FIFA

Jeudi, la Fédération internationale de football a mis à jour pour la seconde fois cette année son classement des sélections nationales. Le Sénégal, premier en Afrique, est désormais 18e mondial. D’autres équipes africaines ont également progressé.

Le nouveau classement pour le football masculin de la FIFA est tombé. Et, malgré la petite dépression dont souffre le football sur le continent, les sélections africaines sont sans aucun doute les plus dynamiques. Si l’Egypte et la République démocratique du Congo (RDC) ont enregistré de grosses chutes, de 9 et de 6 places respectivement, la plupart des équipes nationales africaines sont dans le vert.

Les Lions de la Téranga, champions d’Afrique en titre et leaders du classement africain depuis des années déjà, ont encore progressé de deux places. Le Sénégal est toujours premier en Afrique, et désormais 18e dans le monde. Le football marocain réduit l’écart. Les Lions de l’Atlas ont progressé de trois positions, et restent 2e en Afrique, et 24e dans le monde.

Trois autres sélections africaines sont dans le top 50 mondial : la Tunisie, championne en titre de la Coupe Kirin, après deux belles victoires contre le Chili et le Japon – qui organise la compétition –, et qualifiée pour la Coupe du monde, progresse de 5 places, avec 8 points supplémentaires. Il s’agit de la plus grande progression de l’Histoire du pays. L’équipe tunisienne rejoint pour la seconde fois de son histoire le top 30 mondial — les Aigles de Carthage étaient 27e dans l’ancien classement de la FIFA entre 2006 et 2007.

L’Algérie et le Mali dans le top 5 africain du classement FIFA

La progression du Sénégal, du Maroc et de la Tunisie était attendue, cependant. Les trois sélections ont été parmi celles qui ont disputé le plus de matches cette année, couronnés de victoires pour la plupart. Toutefois, c’est à la 4e et à la 5e place en Afrique que la surprise de la semaine est arrivée.

L’Algérie et le Mali ont pris les places de l’Egypte et le Cameroun dans le top 5 africain. Le Mali, lui, intègre le top 50 mondial pour la première fois de son Histoire. Malgré quelques défaites, la sélection du Mali est récompensée pour ses efforts. En effet, l’équipe malienne a enregistré une grande progression, remportant 9 de ses 11 derniers matches. Aujourd’hui, les Aigles maliens se préparent au prochain rendez-vous de la CAN contre la Gambie. Par la suite, le Mali aura un créneau où le nouveau sélectionneur, Eric Chelle, pourra disputer des matchs amicaux en attendant la prochaine saison.

Du côté de l’Algérie, malgré les déceptions de la CAN au Cameroun puis des éliminatoires du Mondial, les Fennecs de Djamel Belmadi reprennent du rythme. Cinq victoires depuis leur dernière défaite contre la Côte d’Ivoire, et l’Algérie prépare intensivement ses prochains défis. En effet, la Fédération algérienne de football a signé le contrat du match amical contre la Belgique, prévu en novembre. Le sélectionneur algérien a également mentionné des rencontres contre l’Italie, la Suède et la Croatie prévues avant la fin de l’année. Mais avant, les Fennecs devront affronter le Niger, l’Ouganda et la Tanzanie dans le cadre des matches retour des éliminatoires de la prochaine CAN qui sera jouée en Côte d’Ivoire l’année prochaine.

Quitter la version mobile